Grille d'évaluation


L'attribution du label s'effectue sur base d'une série de critères repris ci-dessous. La répartition des différents critères dans l'évaluation finale y est également détaillée, pour les villes et communes, et pour les associations locales.

Répartition des critères pour les villes et communes

 

Actions en faveur de la nature

 

  • Sauvegarde des pollinisateurs (commune Maya) ;
  • Gestion et économie de l’eau ;
  • Gestion et mise en place d’un maillage écologique et création de liaisons vertes entre différents espaces (haies libres, bocages, alignement d’arbres, arbres têtards, prairie de fauche, vergers, etc.) ;
  • Gestion et valorisation des déchets verts (compost, paillage, mulch) ;
  • Gestion du patrimoine arboré ;
  • Gestion des tailles d’arbres et arbustes (taille raisonnée, port libre, respect des cycles de floraison et fructification, intervention en dehors des périodes de nidification) ;
  • Choix des plantes dans un intérêt écologique et environnemental : présence de plantes mellifères, indigènes, spontanées, vivaces, annuelles à intérêt écologique, etc. ;
  • Connaissance et gestion des plantes invasives.

 

 

 

Stratégie de gestion durable

  • Diversité botanique et pertinence du choix des variétés (résistance à la sècheresse, besoin en eau, pérennité, caractère mellifère, indigène, rustique, vivace) ;
  • Origine des plantes (producteurs locaux, production in situ) ;
  • Pertinence de la gestion en fonction des lieux et de l’utilisation (gestion différenciée) ;
  • Présence du végétal toute l’année (effet 4 saisons) ;
  • Présence de cimetière labellisé « Cimetière nature » ;
  • Vision long terme et durable de la végétalisation et de la gestion (plan de gestion / mise en place d’un fil conducteur des projets de végétalisation)
  • Qualification du personnel / plan de formation intégrant les thématiques écologiques

Visite du jury

  • Présence d’un élu, d’un responsable des espaces verts et de la personne en charge de sa gestion ;
  • Qualité et cohérence de la visite.

 

Valorisation et harmonie des aménagements

  • Qualité de l’entretien et propreté ;
  • Équilibre et agencement des massifs (arbres, arbustes, vivaces, annuelles, couvres-sol) ;
  • Harmonie des couleurs (camaïeu, couleurs complémentaires, dégradés) ;
  • Composition des volumes, formes ;
  • Mixité des feuillages, textures ;
  • Densité et répartition des plantations;
  • Originalité, innovation ;
  • Mise en valeur du patrimoine architectural et paysager (sentiers, cours d’eau, lavoirs, fontaines, etc.).

 

Promotion de la démarche et sensibilisation

  • Promotion du label auprès des citoyens (presse locale, panneaux, brochures, réseaux sociaux) ;
  • Valorisation des initiatives citoyennes (potagers collectifs, espaces didactiques et pédagogiques, « j’adopte un espace vert ») ;
  • Prise en compte des remarques des éditions précédentes ; 
  • Organisation d’un concours de façade fleurie, devantures végétalisées ou autres initiatives.

 

 


Répartition des critères pour les associations locales

Actions en faveur de la nature

  • Sauvegarde des pollinisateurs (commune Maya) ;
  • Gestion et économie de l’eau ;
  • Gestion et mise en place d’un maillage écologique et création de liaisons vertes entre différents espaces (haies libres, bocages, alignement d’arbres, arbres têtards, prairie de fauche, vergers, etc.) ;
  • Gestion et valorisation des déchets verts (compost, paillage, mulch) ;
  • Gestion du patrimoine arboré ; 
  • Choix des plantes dans un intérêt écologique et environnemental : présence de plantes mellifères, indigènes, spontanées, vivaces, annuelles à intérêt écologique, etc. ;
  • Connaissance et gestion des plantes invasives
  • Origine des plantes (producteurs locaux, production in situ);
  • Pertinence de la gestion en fonction des lieux et de l’utilisation (gestion différenciée) ;
  • Présence du végétal toute l’année (effet 4 saisons).

Valorisation et harmonie des aménagements

  • Qualité de l’entretien et propreté ;
  • Équilibre et agencement des massifs (arbres, arbustes, vivaces, annuelles, couvres-sol) ;
  • Harmonie des couleurs (camaïeu, couleurs complémentaires, dégradés) ;
  • Composition des volumes, formes ;
  • Mixité des feuillages, textures ;
  • Densité et répartition des plantations;
  • Originalité, innovation ; 
  • Mise en valeur du patrimoine architectural et paysager (sentiers, cours d’eau, lavoirs, fontaines, etc.).

Visite du jury

  • Présence d’un porteur de projet et éventuellement d'un autre riverain ;
  • Qualité et cohérence de la visite.

Télécharger
Critères d'évaluation pour les villes et communes
WEF_fleur évaluation 2021 Comm.pdf
Document Adobe Acrobat 51.7 KB
Télécharger
Critères d'évaluation pour les associations locales
WEF_fleur évaluation 2021 Assoc.pdf
Document Adobe Acrobat 94.6 KB

NB : La présence de plantes invasives (selon les listes AlterIAS) plantées délibérément dans les aménagements empêchera l’obtention d’une première fleur. L’absence de gestion des plantes invasives (selon les listes AlterIAS) dans les anciens aménagements est un critère d’exclusion à la 3ème fleur. Plus d'infos sur www.alterias.be