· 

L'alchemille molle ou Manteau de Notre-Dame

Voici une magnifique vivace, facile et belle durant de longs mois, elle est également très utile en combinaison avec d'autres fleurs puisque son feuillage vert glabre et sa floraison jaune-verte vont mettre en valeur toutes autres couleurs utilisées.

 

L'alchemilla mollis, une belle vivace, qui s'utilise autant pour des bordures, comme couvre-sol ou en association dans des mixed-border, est une plante facile à cultiver mais surtout à entretenir. Sa facilité à se ressemer en fait un choix parfait pour les plantations des vivaces.

Elle forme des boules de 40-50 cm et ses inflorescences portées bien au dessus de la touffe de feuilllage, dessinnent un nuage flou de couleur vert chartreux.

  • Famille : Rosacées
  • Période de floraison : de début juin jusqu'à aout
  • Couleur des fleurs : floraison vaporeuse d'un jaune verdâtre à un vert chartreuse
  • Feuillage : les feuilles sont de couleur vert glauque et duveteuses, feuillage caduc de forme ronde et dentée. La particularité du feuillage est qu'il est hydrofuge, la rosée du matin ou la pluie vont perler et former de petites gouttes pleines de reflets.
  • Exposition : cette vivace accepte toutes les expositions mais c'est à la mi-ombre qu'elle se plaira le mieux et s'étendra rapidement.
  • Plantation, rempotage : printemps ou automne.
  • Utilisation : très bon couvre-sol durable et peu exigeant en entretien et besoin en eau.
  • Santé : utilisée autrefois pour aromatiser lait et fromages, on utilise aujourd'hui ses feuilles en infusion.
  • Type de sol : ordinaire, frais et surtout bien drainé, mais peut s'adapter à d'autres sols.
  • Méthode de multiplication : division de la touffe au printemps ou semis
  • Densité de plantation : 4 à 6 plantes/m2
  • Rusticité : très rustique (jusqu'à - 30°C).
  • Maladies et ravageurs : Les jeunes feuilles sont particulièrement appréciées des limaces et escargots
  • Toxicité : néant

Illustration : L'eau qui perle sur les feuilles de l'achemille, son nom lui vient du mot alchimistes. Autrefois ceux-ci récoltaient l'eau déposée sur les feuilles, considérée comme la plus pur et même céleste.

Écrire commentaire

Commentaires: 0