· 

Les géraniums, des vivaces généreuses pour les plates-bandes fleuries

Les géraniums vivaces (les «vrais» géraniums) sont des plantes pleines de vitalité et d’excellents couvre-sols qui en fonction de la variété, trouveront leur place dans des situations très variées.

 

Robustes, demandant peu d’entretien et très durables, elles forment très vite de jolies touffes très fleuries qui égayeront vos espaces durant une bonne partie des mois d’été. Il existe un grand choix de cultivars horticoles offrant une énorme diversité en terme de feuillage, couleurs de fleurs, hauteur… Vous rencontrerez fréquemment lors de vos promenades le Geranium robertianum, (l’herbe à Robert) lui annuel poussant spontanément sous nos latitudes.

  • Famille : Géraniacées
  • Période de floraison : de mai à septembre selon les espèces. Le geranium « rozanne » a quant à lui, le gros avantage d’avoir une floraison très longue et ce jusqu’aux premières gelées.
  • Couleur des fleurs : blanches, roses, pourpres, bleues… plates ou étoilées, leurs pétales sont souvent veinés d’une teinte contrastée.
  • Feuillage : elles prennent de belles colorations automnales. Certaines espèces ont un feuillage persistant, offrant donc une couverture du sol toute l’année.
  • Exposition : la plupart des espèces se plaisent dans des situations ensoleillées ou mi-ombragées. Certaines se plairont également dans des situations totalement ombragées.
  • Plantation, rempotage : printemps ou automne.
  • Utilisation : souvent aromatiques, beaucoup de variétés font d’excellents couvre-sols, avec souvent une floraison intéressante.
  • Type de sol : sol humifère très drainant (craignent les sols lourds et humides en permanence).
  • Méthode de multiplication : division de la touffe au printemps.
  • Densité de plantation : 4 à 9 plantes/m2
  • Rusticité : rustique (pour la plupart jusqu’à -20°c).
  • Maladies et ravageurs : très solides, ils sont très peu sujets aux maladies. Seul l’oïdium peut apparaître dans les régions fraiches et très humides. Protégez les jeunes plantes des petites limaces noires au départ de la végétation et au début de l’automne.
  • Toxicité : certaines variétés présentent une toxicité.

Exemple d'utilisation : Aire de dispersion du cimetière de Gelbressée à Namur, comprenant plusieurs variétés de géraniums.

Crédit photo: Pôle wallon de Gestion Différenciée
Crédit photo: Pôle wallon de Gestion Différenciée

Écrire commentaire

Commentaires: 0